images

Il est bien clair que cette demande de retrait est du au fait que Monsieur Abba-Sidick s'est présenté contre Mr Villemain à la présidence de la CAC.

Ce n'est pas la première fois qu'un élu de la majorité de Creil se présente contre Mr Villemain. Nous pensons aux élections législatives de 2012 où Mr Spirko s'est présenté contre Mr Francaix et Mr Villemain. Il n'en a pas été inquiété.

Dans une situation comme celle-ci, nous pensons qu'il est important de revenir aux valeurs fondamentales, notamment à la déclaration des droits de l'homme à l'article 10 qui précise « que nul ne doit être inquiété pour ses opinions.... »

Nous sommes tous des républicains et nous devrions nous rejoindre sur ces valeurs.

Ce qu'il s'est passé autour de l'élection de la présidence de la CAC relève de pratiques politiques vieillissantes liées notamment au cumul des mandats. Rappelons-nous quand même, ce qui a été dit au maire de Nogent : « si t'y vais été, t'aurais été fracassé. »

Ce qui se passe ce soir, est dans le même esprit. Il était clair Mr le Maire que la candidature, une fois le retrait de Mr le maire de Nogent effectué, ne vous mettait absolument pas en danger.

Si nous annulions cette délibération, vous-même Mr le Maire et nous tous en sortirions grandis. Nous offririons aux creillois une autre image des pratiques politiques où le droit à la différence serait accepté.

Nous voterons contre cette délibération.

Anne-Marie Février, Sandrine Lefèvre, Brahim Belmhand, Phillipe Machu
Pour le groupe « Avec Creil pour tous. »